Pugwash : les physiciens, l’arme nucléaire, la responsabilité des scientifiques

(Article collectif:  Jacques BordéNicolas Delerue et Annick Suzor-Weiner)

Dans les années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale, les physiciens réalisèrent que la bombe qu’ils avaient construite était en train de leur échapper. Afin de promouvoir un usage pacifique de la science, ils fondèrent le Mouvement Pugwash, qui agit en coulisse en faveur de la paix dans le monde et a été l’un des instigateurs du traité sur la non-prolifération. Il a reçu en 1995 le prix Nobel de la Paix, et encore récemment a contribué à convaincre le gouvernement syrien de détruire ses armes chimiques.

L’évolution actuelle est à l’ouverture, vers les scientifiques de toutes disciplines, mais aussi vers un large public qui doit être informé et associé à la réflexion sur les conditions de survie de l’humanité, et de sa survie en paix.

Article complet paru dans « Reflets de la Physique » Avril-Mai 2015: http://dx.doi.org/10.1051/refdp/201543051

Quelle est la nature de la lumière ? Discrète ou continue?

La nature de la lumière est un problème qui fascine les physiciens depuis très longtemps. Est-elle discrète ou continue ? Est-ce une onde ou une particule ? Descartes, Newton et Einstein s’y sont intéressé sans trouver une explication acceptable. Le XXème siècle nous a apporté son lot de surprises…

Article paru dans le nº164 de Tangente, spécial Maths et Lumière

La relativité restreinte et les changements de repères

L’observation expérimentale que la vitesse de la lumière est la même dans toutes les directions fut un événement important de la fin du XIXe siècle, amenant à une nouvelle théorie et un nouveau formalisme mathématique pour décrire le mouvement des objets rapides : la théorie de la relativité restreinte.

Article complet paru dans le numéro 161 du magazine Tangente

 

La relativité générale déforme l’espace-temps

Avec la relativité restreinte, Albert Einstein introduit une relation entre espace et temps. Mais cette théorie ne décrit pas correctement les effets de la gravitation. Il complète donc son approche et fonde la théorie de la relativité géné- rale où la matière déforme l’espace-temps.

Article complet paru dans le numéro 161 du magazine Tangente

La fièvre des particules

Dans le cadre des projections du film « La fièvre des particules » je participerais à plusieurs de ces rencontre-débat:

  • le 30 novembre 2014 au cinéma MK2 Grand Palais.
  • le 22 janvier 2015 au cinéma l’entrepôt à Paris.
  • le 13 février 2015 au cinéma Majestic à Lille.

Pour en savoir plus:

http://www.jupiter-films.com/film-actualites.php?id=46

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=224640.html